Formation: le CCE de l’Afpa se prononce contre sa transformation en établissement public


Par AFP , publié le 27/10/2016 à 12:11 , mis à jour à 12:11

Paris, 27 oct 2016 – Les élus du comité central d’entreprise (CCE) de l’Afpa se sont prononcés contre la transformation en établissement public du premier organisme de formation professionnelle, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

L’Afpa va devenir au 1er janvier 2017 un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic). La nouvelle structure disposera également d’une filiale dévolue à la formation des salariés, qui évoluera dans le champ concurrentiel.

Consultés mercredi lors d’une réunion du CCE, les représentants CGT, CFDT, FO et SUD, ainsi qu’une élue sans étiquette, ont émis un avis défavorable au projet, tandis que la CFE-CGC a émis un avis favorable avec réserves, ont indiqué les élus CFDT et CFE-CGC.

L’avis du CCE n’est que consultatif.

Le projet « comporte des zones d’incertitude et soulève à certains égards de l’inquiétude« , selon la déclaration de la CFDT au CCE, diffusée à la presse. Le deuxième syndicat de l’Afpa déplore notamment le futur transfert d’une partie des effectifs vers la filiale de formation des salariés, qui « va entraîner la mise en place d’une réorganisation« . « Une de plus ! Peut-être celle de trop ! » prévient la CFDT.

« Nous avons l’impression qu’on nous présente un drôle d’objet volant non identifié, rutilant, tout neuf et promis aux plus grandes performances, mais qu’on a juste oublié un petit détail : du carburant pour le faire voler« , conclut-elle.

De son côté, la CFE-CGC, cinquième syndicat de l’Afpa, est le seul à avoir soutenu la transformation statutaire, « mais avec des réserves majeures« , selon sa déclaration au CCE, transmise à l’AFP.

Ces réserves concernent notamment les « ressources humaines« , après des années de coupes d’effectifs, le « patrimoine » de l’Afpa, qui va devenir propriétaire d’une partie de ses sites, dont certains sont « dans un triste état« , et la solidité « économique » de l’organisme, alors que le « contrat d’objectifs et de performance (avec l’Etat) n’est pas signé » et que « rien ne garantit une activité économique suffisante pour maintenir la viabilité de la future structure« .

L’ordonnance précisant les contours du futur établissement doit être publiée d’ici à la fin de l’année. Le changement de statut, décidé en 2015, vise à assurer la pérennité de l’Afpa, créée en 1949 et qui avait frôlé la cessation de paiements en 2012.

Source : http://po.st/v1/share/email?publisherKey=9abapna92pcsaekkbn2e&url=http://lentreprise.lexpress.fr/actualites/1/actualites/formation-le-cce-de-l-afpa-se-prononce-contre-sa-transformation-en-etablissement-public

Publicités

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :