Comment concevoir un cours en ligne avec la pensée design


Il y a plus d’une façon de créer un cours en ligne.  Celle que j’utilise pour concevoir mes propres formation en e-learning ou mes formations mixtes (blended learning) est la « pensée design« .  Un mode de conception qui place l’utilisateur final au centre de la réflexion.

Devenez formateur ou formatrice en elearning avec notre formation Créez votre cours en ligne

Comment créer une formation en ligne qui correspond vraiment aux besoins des apprenants ?

La meilleure méthode que j’ai trouvée jusqu’à présent est inspirée de la pensée design ou design thinking, en anglais.

C’est une méthode que j’apprécie particulièrement car elle place l’utilisateur final – l’apprenant – au centre de la réflexion et du processus de création.

Pensée design : un mode de production centré sur l’utilisateur final

Tim Brown, dans son livre L’Esprit design: Comment le design thinking change l’entreprise et la stratégie propose un processus en trois étapes.  Pour la clarté de la méthode, je préfère vous la détailler en 5 étapes.

 

1. Définir la problématique de vos apprenants

La première chose à faire, c’est de définir la problématique de vos utilisateurs :

  • qu’est-ce qui leur pose problème ?
  • qu’est-ce qui constitue un obstacle ?
  • qu’est-ce qui les met mal à l’aise ?

En formation, cela se traduit par : à quelle situation, à quel déficit la formation doit-elle constituer une solution ?

Pour cela, j’utilise des techniques d’approfondissement du questionnement, comme la « méthode des 5 pourquoi » : cela permet de s’assurer qu’on se trouve bien au niveau des « causes » et non des « symptômes » ou des « conséquences« .

2. L’empathie : se synchroniser intellectuellement et émotionnellement avec ses apprenants

Penser comme quelqu’un d’autre ; ressentir comme quelqu’un d’autre, ce sont les démarches les plus difficiles au monde.

Et pourtant, ces démarches sont essentielles si on veut mettre en place un dispositif qui réponde à la fois au problème des personnes, mais aussi selon leur mode de fonctionnement et en utilisant le même langage qu’elles…

Mission impossible !  direz-vous ?

Encore une fois, c’est d’abord une question de méthode.  J’utilise ici des outils qui me permettent « d’entrer dans les chaussures » de mon public : la carte d’empathie de David Gray.

Dans ma formation Créez votre cours en ligne, je propose la « carte d’empathie de David Gray« .

C’est un quadrant découpé en plusieurs parties dans lesquelles je me pose des questions.  Celles que mon apprenant-type se pose : qu’est-ce qu’il ressent ?  Qu’est-ce qu’il voit ?  Qu’est-ce qu’il entend ?  Quels sont ses préjugés ?  Ses angoisses ?  etc.

Deux version de la carte d’empathie de David Gray

 

La carte d’empathie originale de David Gray

(dont vous voyez un modèle ci-dessous)

Mon interprétation de la carte d’empathie sous la forme d’une Mind Map

Cette carte mentale XMind est téléchargeable gratuitement sur Biggerplate.

Mindmap XMind : carte d'empathie de Dave Gray : permet de ressentir ce que ressentent les apprenants de votre future formation en ligne

Réinterprétation de la carte de David Gray sous forme de Mind Map

3. Idéation : générer le maximum d’idées de solutions de formation

En formation, cela veut dire rechercher le maximum d’activités, de ressources, d’exercices… qui répondront aux besoins de compétences et de connaissances de nos apprenants.

Pour ne pas se contenter des solutions toutes-faites, le prêt à penser des formateurs : Powerpoint + quizz ou vidéo + quizz…

Le mindmapping est un excellent outil pour associer les compétences que vous souhaitez que vos apprenants maîtrisent et les activités, ressources ou exercices correspondants.  Cette carte mentale XMind est téléchargeable sur Biggerplate.

Comment détecter les lacunes de vos apprenants et mieux y répondre ? Avec une carte mentale

Comprendre les lacunes de vos apprenants

On peut compléter cette recherche de solutions par la méthode SCAMPER et le jeu de cartes de brainstorming de Michael Michalko : Thinkpak: A Brainstorming Card Deck.

Ce jeu permet d’examiner un même item sous différents angles  : en le retournant, en prenant de la hauteur, en le recombinant avec un autre (c’est comme ça que j’ai inventé mon meilleur jeu de brise-glace, par exemple), etc.

4. Le test : vérifier ce qui fonctionne… ou pas dans votre formation en ligne !

Vous avez franchi tous les obstacles, complété toutes les étapes précédentes avec succès.  Vous êtes fier de votre bébé !

C’est légitime : mais ça ne suffit pas.

Pour vous assurer qu’il correspond vraiment :

  • aux besoins
  • aux attentes
  • aux formulations

de votre public, il vaut mieux le tester auprès d’un échantillon représentatif.  L’idéal étant de pouvoir tester sur différents périphériques :

  • ordinateur de bureau
  • ordinateur portable Mac, PC, Linux
  • tablettes Android ou iPad
  • smartphones Androoid ou iOS
Concevoir une formation en ligne avec la pensée design : testez votre cours en e-learning avant de le distribuer sur le marché

Faites un test !

C’est là que vous vous apercevrez que :

  • ce qui vous paraissait extrêmement clair et structuré paraît obscur et confus à la majorité de vos apprenants
  • que le nouvel exercice que vous avez conçu ne « passe pas » auprès de votre public
  • que la navigabilité de votre plateforme pourrait franchement être améliorée
  • etc.

C’est l’occasion de réajuster le tir et de perfectionner votre instrument…

 

5. La mise sur le marché de votre cours en ligne : suivre les évolutions de vos apprenants et de leur environnement

Le test ultime de votre formation, c’est sa mise sur le marché.

Mais le processus ne s’arrête pas là !

Concevoir une formation en ligne avec le design thinking : mettre la formation sur le marché et continuer à réajuster si nécessaire

Mettez votre formation sur le marché

Car nous vivons dans un monde qui évolue à une vitesse inédite dans toute l’histoire de l’humanité.  L’environnement professionnel de vos apprenants peut se modifier très rapidement.  De nouvelles technologies peuvent apparaître qui vont transformer leur façon de travailler et/ou d’apprendre.  De nouveaux produits ou services se mettent en place et forcent vos clients à se repositionner dans leur secteur.  Etc.

Vous devez donc être prêt à revoir constamment votre dispositif d’apprentissage, à le faire évoluer selon les besoins de vos apprenants.  De l’améliorer sans cesse sous peine de le voir devenir rapidement obsolète…

Conclusion : la pensée-design, une méthode centrée sur les besoins de vos apprenants, dans le temps

Ce que j’aime le plus dans cette pensée-design, c’est qu’elle place l’utilisateur final au centre de la réflexion, non seulement tout au long du processus de création de votre formation, mais même par la suite : quand votre formation est en  ligne et qu’elle fonctionne.

Vous vous adaptez aux changements que vivent vos apprenants pour leur offrir un service – une formation – qui correspond à leurs besoins au moment où ils apprennent.  Et vous vous assurez en même temps une certaine pérennité, car vous ne serez pas rapidement dépassé par un concurrent qui fait la même chose que vous.

En pratiquant cette pensée-design, vous concevrez des formations qui répondent réellement aux besoins de vos apprenants et vous conserverez une longueur d’avance…

Bon travail:)

source : https://format30.com/2016/06/06/comment-concevoir-un-cours-en-ligne-avec-la-pensee-design/

Advertisements

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :