Gattaz investit 2 millions d’euros pour inciter les Français à se former


 

Par Domitille Arrivet Mis à jour le 21/05/2015 à 19:32 – Publié le 21/05/2015 à 06:00

En ouvrant ce jeudi une séquence de communication pour soutenir la formation continue, et notamment le compte personnel de formation qui patine, le Medef a plusieurs idées en tête.

Pierre Gattaz, président du Medef, dans son bureau à Paris. (Crédit: Sébastien Soriano / Le Figaro)

 Lancement en grande pompe ce jeudi au Medef d’une campagne de sensibilisation à la formation professionnelle, destinée à la fois aux salariés et aux employeurs. Pour Pierre Gattaz qui ne cesse d’affirmer que «l’emploi est la priorité absolue des actions que je mène depuis deux ans», le volet formation fait partie des piliers des dispositifs à mettre en place, surtout lorsque la courbe du chômage s’obstine à ne pas s’inverser.

Or à ce jour, le nouveau dispositif de Compte Personnel de Formation (CPF) inscrit dans la loi du 5 mars 2014 et actif depuis début 2015 n’a ni convaincu, ni fait preuve d’efficacité. Selon une étude des cabinets Fidal et Amplitude diffusée mi-avril, 60% des professionnels interrogés affirment que la réforme n’apportera quasiment pas de changement au système et 70% admettent même n’en avoir qu’une connaissance minimum. Pire: à ce jour, seuls 1,4 million de comptes ont été ouverts depuis janvier par les salariés, alors qu’ils sont 23 millions à être éligibles à ce dispositif individuel, qui crédite des droits à heures de formation et devrait les aiguiller vers des formations financées et efficaces pour leur avenir. Parmi eux, seule une poignée a réussi à obtenir le financement de son projet de formation (130 prises en charge pour 25.000 demandes mi-mars, selon la Fédération de la formation professionnelle).

Campagne télé

Peu importent les débuts laborieux du CPF. Pour l’organisation patronale, «la formation est un levier pour la compétitivité des entreprises et pour la mobilité de salariés. On veut soutenir un changement de culture. Montrer que la formation ce n’est plus une contrainte de dépenser mais un investissement d’avenir», défend Florence Poivey, présidente de la Commission éducation, formation et insertion du Medef. Une démarche qui compte faire la promotion à la fois du plan de formation dans les entreprises et du CPF.

A compter de la semaine prochaine, la campagne publicitaire déploiera 36 programmes courts en prime time sur France 2, une campagne radio en juin puis à la rentrée, un site www.ruedelaformation.org et un kit interactif d’explication. Et enfin la distribution, selon un canal qui reste à définir, de 50.000 à 100.000 livrets destinés aux patrons de PME. Ceux, pour qui la réforme de la formation a débloqué 1,7 milliard d’euros supplémentaires pour financer les transitions professionnelles des salariés. Ceux aussi envers lesquels le Medef veux déployer tous ses charmes, dans l’optique de remporter leurs suffrages lors des élections à la représentativité patronale. Pour toutes ces raisons, le Medef consacrera 2 milllions d’euros à cette campagne de sensibilisation «stratégique». Sa manière de montrer l’exemple en matière d’investissement d’avenir.

Source :http://www.lefigaro.fr/emploi/2015/05/21/09005-20150521ARTFIG00008-gattaz-investit-2-millions-d-euros-pour-inciter-les-francais-a-se-former.php

Publicités

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :