Place de la Formation se tourne vers le logiciel


Nouvelle donne pour Place de la Formation. Sans renoncer à son métier de courtier en formation professionnelle et de prestataire de services associés, l’entreprise propose depuis quelques semaines à ses clients un nouveau logiciel, Training Management Solution ou TMS. « C’est un programme que nous avons développé à l’origine pour nos propres besoins et enrichi de nouvelles fonctions depuis la création de l’entreprise en 2006 », explique Jérôme Lesage, président-directeur général et fondateur de Place de la Formation.

La firme, qui emploie 47 salariés à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), réalise aujourd’hui 17 millions d’euros de chiffre d’affaires grâce à cet outil. Elle se charge de repérer les meilleures formations, les achète en gros et les revend au détail à ses clients. Elle leur propose aussi d’en assurer tout le suivi : convocations, conventions de formation, reporting, dématérialisation des dossiers, pilotage de la politique de formation, déclarations fiscales…

Nouveau cadre juridique

Pour Place de la Formation, il s’agit d’accompagner les entreprises de plus de 300 salariés qui sont soumises depuis janvier dernier à un nouveau cadre législatif en matière de formation. « Elles ont un an pour s’adapter, passer d’une obligation fiscale de formation à celle du dialogue social et du maintien du salarié dans l’emploi en le formant, bref une obligation sociale », résume le dirigeant.

Les différents modules du logiciel TMS ont été conçus pour décharger les DRH de toutes les tâches administratives liées à la formation et leur permettre d’en acheter directement sur une plate-forme mutualisée. « Les économies qu’ils peuvent réaliser de cette manière leur permettent d’expliquer à leur DAF qu’ils participent effectivement à la politique de réduction des coûts de l’entreprise », affirme Jérôme Lesage.

Pas question pour autant de se substituer aux logiciels de gestion de ses clients. Place de la Formation a conçu des « passerelles » qui permettent d’y connecter ses programmes. A terme, cette activité logicielle pourrait représenter l’essentiel du chiffre d’affaires de l’entreprise, mais Place de la Formation veut garder un pied dans son métier de courtier. L’expérience qu’il en retire « nourrit » ses logiciels.

Dominique Malécot, Les Echos

Source : http://www.lesechos.fr/journal20150224/lec2_pme_et_regions/0204080282239-place-de-la-formation-se-tourne-vers-le-logiciel-1096067.php

Publicités

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :