En Bretagne, les salariés de Gad ne sont pas illettrés mais difficiles à réinsérer


Les echos.fr /Stanislas Du Guerny / Correspondant à Rennes | Le 17/12 à 17:43, mis à jour à 18:26

Plus de 2.500 emplois de l’agroalimentaire ont été perdus au cours des trois années écoulées en Bretagne. Les reclassements sont difficiles.

En Bretagne, les salariés de Gad ne sont pas illettrés mais difficiles à réinsérer – AFP

La phrase du ministre de l’Economie Emmanuel Macron faisant référence au prétendu « illétrisme » des salariés de Gad reste gravée dans leur mémoire. La déclaration était sans aucun doute maladroite, mais ­chacun s’accorde à reconnaître qu’il est difficile de réinsérer les 1.000 licenciés de Doux comme les 800 de chez Gad. Globalement, plus de 2.500 emplois ont été perdus dans l’agroalimentaire au cours des trois années écoulées en Bretagne. Il s’agit essentiellement d’un personnel rural peu habitué à la mobilité. Il a besoin d’un accompagnement important pour tenter de retrouver un emploi et reprendre confiance en lui.

Le volet social du Pacte d’avenir a permis un renforcement du nombre des accompagnateurs chargés de suivre les personnes licenciées. «  Habituellement, il est prévu un conseiller de la cellule de reclassement pour 50 personnes, on est passé à un conseiller pour 20 personnes », indique François-Nicolas Sourdat du Conseil régional de Bretagne. Il précise que 48 % des salariés licenciés de chez Gad ont désormais une solution de reclassement. Une partie d’entre eux sont en CDI, la plupart en CDD ou en formation.

51 % de femmes

Chez Doux, on serait autour de 70 % de reclassement pour une population qu’il faut accompagner, car «  elle a été traumatisée par les difficultés du groupe, la population licenciée est constituée à 51 % de femmes disposant d’une importante ancienneté », explique Jean-Marc Thépaut du syndicat CFDT qui suit au jour le jour les ex­salariés des deux groupes. «  L’Etat et la région, indique de son côté Louis Baron, responsable du syndicat CFDT en Bretagne, mettent régulièrement en avant leurs actions dans les zones sinistrées, mais les résultats sont loin d’être extraordinaires. »

La Caisse des Dépôts a engagé 100.000 euros dans deux associations de microcrédit social à Brest et à Landerneau, « pour financer les permis de conduire par exemple et éviter que les gens ne tombent dans le surendettement », insiste Loïc Rolland, le directeur régional de la Caisse des Dépôts. Les prêts accordés vont de 300 à 3.000 euros.

Les cabinets Altedia et Catalys Conseil sont chargés de suivre les salariés licenciés. Katell Lefeuvre, de chez Catalys Conseil, achève le programme d’aide aux ex-Doux. « 25 % d’entre eux, précise-t-elle, sont en CDI et 25 % en CDD de plus de six mois. Les autres en formation et il y a eu six créations d’entreprises. » D’après son analyse, il n’y a pas réellement de problème d’illétrisme, mais « on a eu affaire à des personnes disposant d’une mono-expérience, leur repositionnement n’a pas pu se réaliser rapidement ». Une année supplémentaire a été nécessaire. Il est difficile en effet pour ces personnes payées au Smic de se déplacer sur de longues distances. Les emplois retrouvés sont donc dans les entreprises locales de l’agroalimentaire, le transport et le social.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/pme-innovation/actualite-pme/0204023978299-en-bretagne-les-salaries-de-gad-ne-sont-pas-illettres-mais-difficiles-a-reinserer-1076111.php?xtor=RSS37&bRZx2pyb3jyBRI36.99#

source ://www.lesechos.fr/pme-innovation/actualite-pme/0204023978299-en-bretagne-les-salaries-de-gad-ne-sont-pas-illettres-mais-difficiles-a-reinserer-1076111.php?xtor=RSS37&bRZx2pyb3jyBRI36.99#
Advertisements

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :