Les Français pourront activer leur compte de formation dès le 5 janvier


Ce ne sont pas les entreprises mais les salariés eux-mêmes, qui devront saisir leur solde de droits à consommer.

Le compte personnel de formation suivra le salarié tout au long de sa carrière professionnelle. (Crédit: Fotolia) Crédits photo : Matej Kastelic/kasto – Fotolia

Ce ne sera sans doute pas l’une des premières «bonnes résolutions» de 2015, prises au pied du sapin de Noël ou le soir du réveillon du 31. Laquelle? Activer son compte personnel de formation (CPF), la grande nouveauté de la réforme de la formation professionnelle votée en mars dernier, qui sera opérationnel à compter du 5 janvier prochain.

Ce compte, qui est vanté par le gouvernement, succède au droit individuel à la formation (DIF). Il suivra le salarié tout au long de sa vie professionnelle (à partir de 16 ans et jusqu’à 65 ans) et comptabilisera l’ensemble de ses droits à formation. Il sera crédité – pour une personne à plein temps – à raison de 25 heures de formation par an pendant les cinq premières années, 12 heures les années suivantes, dans la limite de 150 heures sur huit ans. Il pourra en outre être abondé au-delà par l’employeur, Pôle emploi ou les conseils régionaux.

C’est avec ce nouvel outil que les Français en activité pourront accéder à des formations visant, selon le gouvernement, à «acquérir des compétences attestées en lien avec les besoins de l’économie». Ils auront pour cela à leur disposition des listes de formation éligibles au CPF, établies par les acteurs de la formation professionnelle.

40 millions de comptes

Selon Emmanuelle Wargon, Déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle, pas moins de 40 millions de CPF pourront être activés dès le début de l’année prochaine. Mais cette tâche reviendra… aux intéressés eux-mêmes et non aux entreprises. Pas sûr donc que tous les actifs bénéficient, dans un premier temps du moins, de ce CPF, faute d’avoir bien saisi la démarche à suivre.

Concrètement, le salarié y aura accès, muni de son numéro de Sécurité sociale, via le portail Internet moncompteformation.gouv.fr, accessible depuis le début de la semaine pour la seule partie informations générales. Il devra enregistrer lui-même les droits à la formation acquis précédemment (et donc notamment en 2014). Les droits acquis à partir de 2015 seront en revanche crédités automatiquement, c’est-à-dire dès 2016. Pour connaître le solde d’heures DIF non consommées au 31 décembre 2014, donc à reporter sur le CPF dans son «espace personnel sécurisé», il faudra surveiller avec attention la feuille de paie de décembre, puisque le montant devra y figurer. À moins qu’une attestation de droits au DIF n’y soit jointe ou ne soit envoyée plus tard par l’employeur.

Publicités

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :