L’apprentissage d’une nouvelle langue stimulerait la même zone du cerveau que le sexe


ALLO MEDECINS.fr – Rédigé par , le 28 octobre 2014 à 14h21

Une équipe de chercheurs allemands et espagnols a démontré que la même zone du cerveau était activée lors de l’apprentissage de nouveaux mots et lors de relations sexuelles. Cette étude prouve ainsi pour la première fois que cet apprentissage et le plaisir seraient directement liés.

Au cœur du centre de la récompense

Des chercheurs espagnols et allemands de l’Institut de recherche biomédicale de Barcelone et de l’Université Otto von Guericke (Magdeburg) viennent de publier une nouvelle étude sur le langage. D’après les résultats obtenus et publiés dans la revue spécialisée Current Biology, l’apprentissage de nouveaux mots activerait une zone spécifique du cerveau d’où naît le plaisir. Cette zone, dénommée le striatum ventral, est responsable d’ordinaire des émotions générées par la consommation de sucre, la prise de drogues, les jeux de hasard ou les relations sexuelles. Ainsi, il semblerait que le fait d’apprendre une nouvelle langue activerait le centre de la récompense présent dans le cerveau et à l’origine du plaisir.

En amont de cette découverte, les chercheurs ont soumis 36 volontaires adultes à une série de tests, consistant en l’apprentissage de nouveaux mots et en des jeux de hasard. Afin d’examiner l’impact de ces actions, les scientifiques ont ensuite réalisé une IRM (Imagerie à Résonance Magnétique) du cerveau de chaque participant. Ils ont alors pu constater que les actions réalisées lors de ces tests avaient activé les zones du plaisir et de la récompense.

Comme l’explique l’auteur principal de l’étude, Antoni Rodriguez Fornells, cette étude était justement motivée par l’inconnu entourant cette question : « Il s’agissait de déterminer dans quelle mesure apprendre une nouvelle langue ou un nouveau mot activait ces zones de plaisir ».

 Aux origines du langage

Selon les chercheurs, cette étude nous en apprend également énormément sur l’origine du langage chez les humains. Comme l’affirme Antoni Rodriguez Fornells, « du point de vue de l’évolution, on peut émettre la théorie que ce type de mécanisme a pu aider l’homme à développer le langage »Ce lien entre les régions du cerveau s’occupant du langage et le système de récompense à l’origine du plaisir aurait fourni un avantage important aux humains dans le développement de modes de communication verbaux.

Pour les auteurs de l’étude, ce phénomène pourrait se mettre en place dès la petite enfance. Dès le début de sa vie, le bébé, qui entretient un lien très fort avec ses parents, est entouré de sons et de mots. Les premiers apprentissages du langage prennent ainsi place au sein d’une interaction émotionnelle constante entre les enfants et leurs parents. C’est pourquoi il est plus facile de se souvenir d’un mot si celui-ci a été appris en association avec une émotion.

C’est tout un pan de recherches et de possibilités qui s’ouvre grâce à cette étude. Les scientifiques concluent leur recherche en affirmant que cette découverte pourrait permettre de développer des traitements pour les personnes connaissant des difficultés dans l’apprentissage du langage. Cette étude expliquerait également l’intérêt de certaines personnes pour l’apprentissage de nouvelles langues à l’âge adulte.

Au-delà de l’agréable, l’homme pourrait bénéficier de l’apprentissage de langues étrangères. En effet, de précédentes études ont démontré que l’apprentissage d’une deuxième langue ralentissait la dégradation des capacités cognitives.

Source  http://www.allo-medecins.fr/actualite/sante-publique/28102014,l-apprentissage-de-langues-etrangere-stimulerait-la-meme-zone-du-cerveau-que-le-sexe,782.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s