Formation professionnelle: les trois principaux points d’une négociation qui s’annonce difficile


Par Cécile Crouze – Mis à jour le 24/09/2013 à 12:36

Les partenaires sociaux se sont réunis ce mardi au Medef pour lancer une nouvelle négociation sur une refonte de la formation professionnelle.

L’unité syndicale n’existe pas sur la nécessité de reformater la formation professionnelle. Alors que la CFDT veut «une réforme ambitieuse, qui remette l’individu au cœur du système», selon sa négociatrice Marie-Andrée Seguin, son homologue à la CGT Catherine Perret rappelle que le syndicat de Montreuil «n’était pas demandeur» d’une nouvelle réforme. «Celle de 2009 commence à porter ses fruits et il faut déjà tout remettre sur la table», déplore aussi Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO. Tous les syndicats chercheront à obtenir de nouveaux droits pour les salariés alors que le patronat se battra pour que la réforme ne coûte pas un sou de plus.

• La nécessité de former davantage les chômeurs

C’est un objectif du gouvernement qui n’enthousiasme pas tous les partenaires sociaux. «La formation des chômeurs est de la responsabilité de l’État. On a l’impression qu’il se défausse sur nous», martèle Jean-Claude Mailly. La CGPME et l’UPA (artisans) sont sur la même ligne. «Les salariés aussi ont besoin de formation, il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Paul», confirme Pierre Burban, le secrétaire général de l’UPA. Dominique Jeuffrault, pour la CFE-CGC, déclare qu’elle «s’opposera à toute action qui nuirait aux cadres».

Tous ont en tête ce qui s’est produit avec le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), destiné aux chômeurs et aux salariés peu qualifiés, et principale nouveauté de la réforme de 2009. Alimenté par les organismes collecteurs qui récoltent les cotisations des entreprises, il n’a pas pu fonctionner à plein, après avoir été ponctionné à deux reprises, en 2011 et 2012, par le gouvernement… pour remplir les caisses de l’État.

• Le compte personnel de formation

Ce compte, qui permettra à tout actif d’accumuler des droits à la formation qu’il ne perdra pas en changeant d’entreprise ou en étant au chômage, a été créé par l’accord sur la sécurisation de l’emploi de janvier dernier. Reste à en définir les modalités pratiques. Le gouvernement y voit un levier important et, sur le papier, les partenaires sociaux sont pour. «Mais pour que le financement de ce compte soit assuré, il faudra augmenter celui de la formation professionnelle», estime Catherine Perret, de la CGT. Une position dont ne veut pas entendre parler le patronat qui réclame un «coût constant pour les entreprises», selonle négociateur de la CGPME, Jean-Michel Pottier. Philippe Louis, le président de la CFTC, demande lui que «son alimentation soit plus forte pour ceux qui ont fait peu d’études».

• L’obligation légale de financer la formation

Les entreprises de plus de dix salariés doivent consacrer 0,9 % de leur masse salariale à la formation continue, un quota que les grands groupes voudraient voir supprimer. Le Medef, qui fait preuve d’une prudence de sioux dans cette négociation, refuse de se prononcer sur cette question. Marie-Andrée Seguin (CFDT) estime de son côté «qu’une part des 0,9 % pourrait aller au compte personnel. Mais il n’est pas question de supprimer cette obligation». Cette suppression est également un chiffon rouge pour l’UPA et la CGPME. «Cette obligation permet de mutualiser les fonds. Sans cela, les salariés des PME ne pourraient pas se former», alerte Pierre Burban.

Source : http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/09/24/09005-20130924ARTFIG00322-formation-professionnelle-les-trois-principaux-points-d-une-negociation-qui-s-annonce-difficile.php

Publicités

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :