Le blended learning embrasse large…


22/03/2013

D’abord il fait la part belle, avec Speexx et ETS Global, au blended learning linguistique. Rien d’étonnant à cela : ce domaine de formation a toujours été à la pointe des innovations pédagogiques. Pour de bonnes raisons… S’il est un apprentissage qui doit être individualisé, c’est bien celui des langues ! Par ailleurs, sauf dans le cas des stages intensifs qui ne sauraient concerner tous les salariés, l’apprentissage des langues est fondé sur de courtes séquences dont la durée dépasse rarement une heure voire une demi-heure. Individualisation, temps courts, séquencés : la formation à distance, synchrone et asynchrone, répond à cette équation.

Autre constat : le présentiel voit certes son territoire progressivement réduit, sans qu’il paraisse toutefois menacé de disparition. C’est qu’il a su défendre sa contribution originale au mix pédagogique. Délesté de la charge de transmettre informations et connaissances, dorénavant portée par le e-learning, le cours en salle devient le lieu par excellence où se déroulent simulations, jeux de rôles, études de cas, où les compétences individuelles commencent à se construire socialement. Un beau challenge pour les formateurs !

Ce que disent aussi les contributeurs à ce nouveau dossier : le blended learning doit encore et toujours convaincre. Un tel changement dans les pratiques de formation – même s’il entre progressivement dans les moeurs – suppose un effort soutenu, durable : collaborateurs, managers, fonctions support doivent « changer d’habitudes ». Le témoignage de François Mazoyer, Responsable du service formation d’Euromaster, est de ce point de vue éloquent.

Une dernière remarque. Si le blended learning « sur étagère » est bien représenté par Babylon.fr, avec un dispositif astucieux qui dépasse la seule formule « présentiel + e-learning », il peut aussi se targuer de répondre efficacement aux vastes besoins de formation sur mesure, comme le montre la nouvelle offre Mix2Learn d’Ingenium, l’une des principales agences de création de e-learning métier sur le marché français.

C’est de cela, de l’incroyable plasticité du blended learning, que traitera par ailleurs la rapide synthèse de la rédaction.

Bonne lecture !

Michel Diaz
Source : http://www.e-learning-letter.com/info_article_dossier/m/387/7/le%20blended%20learning%20embrasse%20large%C2%85.html?utm_source=Sarbacane&utm_medium=email&utm_campaign=22%2F03%2F2013+DEL3+-+220313

Advertisements

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :