Peur en avion ? Utilisez votre DIF contre le stress


Une PME alsacienne met le simulateur de vol au service des entreprises, au programme : stage antistress en avion ou «team building» pour renforcer l’esprit d’équipe.

Par Véronique Guillermard Publié le 12/12/2012 à 11:03
Crédits photo : Jean-François BOHLER
Des formations pour s'initier au pilotage à bord d'un simulateur.
Des formations pour s’initier au pilotage à bord d’un simulateur.

Gilles Grégoire, ingénieur, ancien responsable Europe du spécialiste américain de la visionique embarquée Pressco Technology et pilote privé, veut faire du simulateur d’avion un outil précieux pour les directions RH des entreprises. «Le simulateur de vol est un révélateur pertinent de la personnalité et du comportement», souligne-t-il.

Après avoir racheté la licence pour l’Europe de la société canadienne Flightadventures, Gilles Grégoire installe un centre opérationnel au cœur de l’aéroport de Strasbourg Entzheim. Équipé d’un simulateur, une réplique exacte de la cabine de pilotage d’un Boeing B 777, il emploie des personnels en activité, venus principalement d’Air France.

Une aide au recrutement

Le centre propose des offres au grand public et aux entreprises. Parmi elles, un stage antistress en avion – un passager sur cinq ressent de l’appréhension voire de la peur en avion – pour lequel une première convention dans le cadre d’un DIF (droit individuel à la formation) a été signée. Ce qui lui a permis de déposer une demande d’agrément auprès de la direction régionale du travail. Coût de cette formation d’une journée: 429 € TTC.

Le centre propose aussi des stages aux entreprises qui peuvent entrer dans le cadre d’un DIF. Il existe une formule «incentive» à but ludique, pour s’initier au pilotage à bord du simulateur. Et des sessions de formation «corporate» qui se présentent comme de «vraies team building», selon Gilles Grégoire. Ces formations corporate se déroulent sur une demi-journée, moyennant 1000 à 1200 € HT.

«Le simulateur permet de mettre les gens d’une même société, d’une même équipe en situation afin qu’ils résolvent des problèmes concrets. Un de nos ateliers prévoit un jeu de rôle qui se déroule lors d’un vol transatlantique, les passagers devront gérer des situations dégradées avec l’aide d’intervenants, pilote, chef de cabine, météorologiste et compagnie aérienne, explique-t-il. S’ils ne travaillent pas ensemble et ne partagent pas l’information, ils ne résoudront pas la situation.»

Face aux premiers résultats, plusieurs directions RH d’entreprise envisagent d’utiliser le simulateur comme un outil d’aide à la sélection de candidats pour leurs recrutements. Car, à bord, tout est filmé grâce à une caméra embarquée.

Source : http://www.lefigaro.fr/formation/2012/12/12/09006-20121212ARTFIG00483-peur-en-avion-utilisez-votre-dif-contre-le-stress.php

Advertisements

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :