Elections TPE: salaire et formation professionnelle priorités des cadres


publié le 25/09/2012 à 14:14

PARIS, 25 sept 2012 – Salaire et formation professionnelle sont en tête des revendications des quelque 460.000 cadres des Très petites entreprises (TPE), appelés à voter fin novembre pour le syndicat de leur choix, selon un sondage Opinionway pour la CFE-CGC publié mardi.
Sur les 4,6 millions de salariés des TPE de moins de 11 salariés, le collège cadre représente environ 10%, a souligné Bernard Vincent, secrétaire national de la CFE-CGC, lors d’un point de presse.Il s’agit notamment d’avocats, d’huissiers, de notaires, d’experts comptables, mais aussi de patrons-salariés – boulangers, garagistes, fleuristes etc – qui cotisent à l’Agirc (retraite complémentaire des cadres).Interrogés sur les éléments prioritaires permettant d’améliorer leur situation dans l’entreprise, les sondés ont cité le plus souvent le niveau des salaires (71%), la possibilité d’évolution professionnelle (50%) et l’accès à la formation professionnelle (40%).
En grande majorité (74%), ils estiment qu’il y a moins de possibilité de formation professionnelle dans ces petites entreprises. Ils regrettent aussi à 88% que les enjeux des TPE ne soient pas assez pris en compte « par les pouvoirs publics » et dans « le dialogue social ».
La tenue de ces élections, une première en France, prévues du 28 novembre au 12 décembre, leur reste largement méconnue (8O%). Toutefois, l’enquête a été réalisée en juin et depuis le niveau d’informatin a pu être rehaussé, selon M. Vincent.
Une majorité, 58% des sondés sont insatisfaits de la possibilité de défense de leurs droits par les syndicats. Ce nouveau scrutin – qui porte sur des sigles de syndicat et non sur des personnes – ne leur donne toujours pas droit à des élus. Ils jugent à 76% « important » que des représentants syndicaux puissent négocier des accords sur les conditions de travail.
Le résultat de ce scrutin, agrégé à ceux des élections professionnelles dans les plus grandes entreprises, contribuera à mesurer l’audience des organisations syndicales.
La représentativité de la CFE-CGC sera calculée sur le vote de la seule catégorie cadre. Le syndicat table sur 35% des voix dans les TPE, ce qui devrait « booster » son score global, selon M. Vincent.
Le syndicat des cadres, qui a déjà déposé sa candidature au ministère du Travail, a lancé une large campagne et a embauché des CDD pour faire du « phoning » (telemarketing).
Il a aussi publié sa profession de foi avec pour slogan « ma TPE me botte comme elle est » illustré par des bottes en caoutchouc de plusieurs couleurs, alignées de la plus grande à la plus petite.
Le sondage a été réalisé en ligne du 5 au 13 juin auprès de 500 salariés de l’encadrement d’entreprises de moins de 11 personnes, selon la méthode des quotas.
Par AFP

source : http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/elections-tpe-salaire-et-formation-professionnelle-priorites-des-cadres_35396.html

Advertisements
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :