Regards sur l’éducation 2012 : Panorama


Accès à l’apprentissage tout au long de la vie

Dans les pays de l’OCDE, plus de 40 % de la population adulte se livrent à une activité de formation formelle et/ou non formelle chaque année.
Le taux de participation à des activités de formation varie en fonction de l’âge et du niveau de formation.
Les employeurs investissent plus dans les activités non formelles de formation à l’intention des hommes que des femmes.

Description

Il est essentiel d’investir dans l’éducation et l’apprentissage au-delà de la formation initiale afin d’améliorer les compétences de la main-d’œuvre. Les compétences font l’objet d’une concurrence de plus en plus intense, en particulier dans les secteurs à la pointe de la technologie, en forte croissance. De plus en plus d’individus doivent être capables de s’adapter à l’évolution technologique et d’apprendre et appliquer de nouvelles compétences pour répondre aux besoins d’un marché du travail en pleine mutation. Investir dans la formation des adultes et combler les écarts de participation comptent parmi les objectifs des pouvoirs publics dans de nombreux pays de l’OCDE.

Résultats
Plus de 40 % de la population adulte se livrent à une activité de formation formelle et/ou non formelle chaque année dans les pays de l’OCDE. Les taux de participation varient entre les pays : plus de 60 % des adultes participent à des activités de formation en Nouvelle-Zélande et en Suède, tandis que ce chiffre est inférieur à 15 % en Grèce et en Hongrie.

L’âge et le niveau de formation influencent le taux de participation des adultes à des activités de formation. Les taux de participation des adultes aux différents types d’activités de formation – formelle, non formelle et informelle – tendent à decliner avec l’âge dans nombre de pays de l’OCDE. Dans les pays de l’OCDE, 50 % des 25-34 ans et 27 % des 55-64 ans se livrent à des activités de formation formelles et/ou non formelles. Le taux de participation le moins élevé (14 %) s’observe chez les seniors peu instruits, et le plus élevé, chez les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur (65 %).

Dans les pays de l’OCDE, en moyenne 8 % des adultes participent à des activités de formation formelle dans un cadre institutionnel (au sein d’établissements d’enseignement tels que les écoles, collèges ou universités). Le taux de participation à une formation formelle est de 17 % entre l’âge de 25 et 34 ans, et de 2 % entre l’âge de 55 et 64 ans. Dans les pays de l’OCDE, ceux qui participent à des activités non formelles de formation suivent, en moyenne, 76 heures de cours par an. Quatre heures de cours sur cinq sont liées à l’emploi. Dans tous les pays de l’OCDE, les plus âgés (les 55-64 ans) reçoivent moins d’heures de formation non formelle en rapport avec leur travail que l’ensemble de la population. L’écart de durée de formation entre les plus jeunes et les plus âgés représente plus de 30 heures en Belgique, en Corée, en Hongrie et au Royaume-Uni.

L’accès à la formation non formelle diffère également selon les sexes : le montant annuel de l’investissement des employeurs dans des activités non formelles de formation est plus élevé chez les hommes que chez les femmes. Le coût de la main-d’œuvre lorsque le temps de travail est consacré à des activités de formation non formelles est plus élevé chez les hommes que chez les femmes dans tous les pays, mais le nombre total d’heures consacrées à des activités non formelles de formation financées par les employeurs est plus élevé chez les femmes que chez les hommes au Danemark, en Espagne, en Finlande, en Hongrie, au Portugal et en République tchèque.

Définitions
Les données des pays non européens proviennent d’enquêtes nationales auprès des ménages (voir l’annexe 3). Les données des pays participant au Système statistique européen proviennent de l’Enquête pilote de l’Union européenne sur l’éducation des adultes (EEA), qui a été menée dans 29 pays parmi les pays membres de l’UE et de l’EEE et les pays candidats à l’adhésion entre 2005 et 2008. Il s’agit d’un projet pilote qui a proposé pour la première fois un cadre communautaire commun, dont un questionnaire type, des outils normalisés et des rapports sur la qualité.
Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/eag_highlights-2012-fr

Publicités

, , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :