Formation: la situation de l’Afpa est « tendue mais maîtrisée » (président)


Créé le 13-07-2012 à 16h45 – Mis à jour à 16h45

Le nouveau président de l’Afpa Yves Barou a affirmé vendredi que le premier organisme français de formation était dans une situation « tendue mais maîtrisée » et annoncé « un plan de refondation » pour début décembre.

Ce plan, dont les grandes orientations seront précisées en octobre, comportera aussi « des propositions plus globales » pour « fluidifier » le parcours d’entrée en formation des salariés et chômeurs et « réorganiser » la chaîne avec les autres acteurs (Etat, régions, Pôle emploi), a promis M. Barou lors d’une rencontre avec les journalistes, quinze jours après sa nomination.

L’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes, qui emploie 9.000 personnes et dispose de 210 centres en France, connaît une mutation délicate depuis l’ouverture à la concurrence du marché de la formation en 2009.

Elle a enregistré un déficit de 53 millions d’euros en 2011 pour un chiffre d’affaires de 865 millions, en baisse (1 milliard d’euros en 2008).

Les déboires de son financeur Dexia et une crise de gouvernance interne avaient récemment aggravé les difficultés de l’Afpa.

La direction par intérim (un nouveau directeur est attendu avant l’automne) s’active à recouvrer « plusieurs dizaines de millions de créances » qui n’avaient pas été facturées aux clients (régions, Etat, entreprises), a expliqué M. Barou. La trésorerie est désormais suffisante pour les trois mois à venir, assure-t-il.

Pour l’ex-directeur général adjoint responsable des ressources humaines du groupe Thales (jusqu’en 2010), l’Afpa « doit être gérée avec la même rigueur qu’une entreprise ».

A court terme, l’autre urgence est de « remplir » les formations qualifiantes programmées au 2e semestre alors qu’à ce jour, moins du tiers sont réservées, a-t-il souligné. Restent 25.000 places disponibles: une aberration quand décrocher une formation est un parcours du combattant pour les demandeurs d’emploi (10% des chômeurs seulement sont en formation).

Le futur modèle économique de l’Afpa sera basé sur une « forme de régulation » compte tenu « des missions de service public de l’Afpa », a précisé M. Barou. Il visera à « booster » les formations, notamment en direction des entreprises, et « améliorer la compétitivité » de l’Afpa.

Premier organisme de formation, l’Afpa a formé 160.000 stagiaires en 2011, dont 92.000 demandeurs d’emploi.

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20120713.AFP2742/formation-la-situation-de-l-afpa-est-tendue-mais-maitrisee-president.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s