Formation : le service public de l’emploi lorgne le privé


Par Marc Landré Publié le 17/10/2011 à 10:37- lefigaro.fr

Spécialisée dans la reconversion des chômeurs, l’Afpa développe des formations «commandos» pour les salariés.

Après les chômeurs, les salariés. L’Association pour la formation des adultes (Afpa) développe depuis 2009 des formations courtes en direction des salariés des entreprises. Cette activité constitue désormais un axe fort de développement de l’association, plus connue pour ses formations de reconversion en direction des demandeurs d’emploi et des publics les plus en difficulté.

L’Afpa a formé en 2010 près de 17.000 salariés et propose désormais un catalogue de près de 350 formations continues sur onze secteurs professionnels. «C’est un énorme marché sur lequel l’Afpa pèse désormais 3 % et qui nous permet de nous positionner en dehors de notre cœur de métier, explique Philippe Caïla, son directeur général. Notre succès tient au savoir-faire de l’Afpa en matière de pédagogie et à la force de notre réseau de 186 campus répartis sur tout le territoire.» L’association compte réaliser un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros cette année sur cette seule activité «formation continue des salariés» et ambitionne d’atteindre 34 millions en 2014. Soit une hausse de 100 % en quatre ans.

«Ce sont des offres plus packagées, plus prêtes à l’emploi, plus techniques qui visent à développer les compétences des salariés», présente Philippe Caïla. Cette partie du catalogue est constituée de «formations commandos» de deux à cinq jours et de «stages de perfectionnement» liés à l’évolution réglementaire d’une profession. «Dans certains secteurs, un salarié a obligatoirement besoin d’une habilitation pour pouvoir continuer à exercer son métier», explique Philippe Caïla qui voit là un marché de développement peu accessible à la concurrence. C’est notamment vrai dans les secteurs en vogue du transport logistique ou de l’amiante. «Nous formons à des métiers experts», précise Philippe Caïla.

Développement durable

Trois autres secteurs, également touchés par les évolutions réglementaires, constituent le gros des missions de l’Afpa : les flux frigorigènes (chaîne du froid), la labellisation qualité et les métiers liés au développement durable ou à la sécurité environnementale. «Nous proposons des offres sur deux jours dans le bâtiment pour perfectionner les salariés aux nouvelles normes d’isolation extérieure», donne en exemple Philippe Caïla.

Autre offre qui a la cote ? Le perfectionnement des plombiers aux techniques modernes d’installation thermiques et sanitaires. «Beaucoup doivent aujourd’hui apprendre à travailler sur des réseaux électroniques complexes pour coller aux demandes de leurs clients», justifie Philippe Caïla. L’Afpa va prochainement lancer une campagne ciblée pour présenter son offre et compte démarcher les entreprises directement grâce aux commerciaux… qu’elle forme pour cela.

source : Lefigaro.fr
http://www.lefigaro.fr/formation/2011/10/17/09006-20111017ARTFIG00691-formation-le-service-public-de-l-emploi-lorgne-le-prive.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s