Quelque 42 % des Canadiens en âge de travailler ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent.


La population du Canada est parmi les plus instruites au monde; pourtant, plusieurs Canadiens ne possèdent pas les compétences de base nécessaires à la vie, au travail et à l’apprentissage.

En effet, selon la dernière enquête sur l’alphabétisation des adultes de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), 42 % des Canadiens en âge de travailler ont du mal à comprendre ce qu’ils lisent!

Chez les Canadiens francophones, ce serait plutôt 50 % de ces adultes. Ces personnes ont donc beaucoup de difficultés à réaliser certaines tâches quotidiennes, par exemple lire la posologie d’un médicament ou les directives au travail.

J’ai fait référence à cette étude dans une chronique précédente (Damnés chiffres!, publiée le 5 avril). Elle nous apprend aussi que 55 % des Canadiens ne maîtrisent pas suffisamment le calcul élémentaire et ne peuvent pas réconcilier leur chéquier avec un relevé bancaire, par exemple.

Ces chiffres me surprennent chaque fois. La compréhension d’un texte écrit et le calcul élémentaire sont aujourd’hui des compétences absolument essentielles. Nul ne peut s’en passer pour bien fonctionner sur un marché du travail toujours plus exigeant. Et pourtant, elles manquent à plusieurs.

Depuis plus de 10 ans, Ressources Humaines et Développement des Compétences Canada (RHDCC) s’intéresse à la lecture et au calcul de base ainsi qu’à d’autres compétences jugées tout aussi essentielles : la capacité de trouver de l’information, de la reproduire, de rédiger clairement, de communiquer verbalement, de raisonner pour résoudre des problèmes, d’utiliser l’informatique et de chercher constamment à se perfectionner.

D’après RHDCC, tous les métiers requièrent maintenant ces compétences essentielles, bien qu’à des degrés divers. Les Canadiens doivent donc les posséder.

C’est pour répondre à ce besoin que le Centre de do­cumentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF) profite de la Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre, pour lancer un canal vidéo.

Le canal inclut 80 vidéos contenant de nombreuses informations et des témoignages qui permettront de mieux comprendre les compéten­ces essentielles et leur importance.

Ces vidéos ne sont que l’avant-goût des 5 trousses de compétences que le CDEACF lancera sur le web au cours de l’automne. Ces trousses s’adresseront aux adultes ayant un faible niveau d’alphabétisation et de compétences de base, aux organismes de formation qui les appuient ainsi qu’aux services d’aide à l’emploi.

Par le moyen d’un parcours interactif, elles aideront les adultes à améliorer leurs compétences en lecture, en écriture, en calcul, en communication orale et en travail d’équipe. Six autres trousses portant sur d’autres compétences essentielles suivront. Ces trousses seront utiles aussi aux nouveaux venus au Québec et à plusieurs chercheurs d’emploi.

Lire les vidéos : http://www.youtube.com/CDEACFCE#p/c/7B237B92D9A1FF9B/5/3mAVg6EmCEU

Elles seront offertes sur http://www.competencesessentielles.ca.

source : Mario Charette, c.o., De bon conseil

MÉTRO –Publié: 06 septembre 2011 20:34
Publicités

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :