Contrats de professionnalisation : forte baisse au coeur de la crise


Emploi – Publié le mardi 22 mars 2011

« Le nombre de bénéficiaires de contrats de professionnalisation est en forte baisse sur l’année 2009. » C’est l’une des conclusions de l’enquête qualitative réalisée par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) publiée sur son site internet. Au total, la baisse est de 18% pour les jeunes et de 21% pour les adultes, « ce qui confirme, pour cette année-ci, la corrélation forte entre les contrats par alternance et la situation économique : quand celle-ci se dégrade, le nombre de contrats diminue », explique le document de synthèse du FPSPP. Ces contrats permettent à des jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emploi de 26 ans ou plus, et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats, d’être embauchés en CDD ou CDI et de suivre une formation en alternance conduisant à une qualification professionnelle reconnue. En 2009, 141.509 contrats de ce type ont été conclus, 740.094 depuis 2005. La majorité des bénéficiaires en contrat par alternance sont accueillis sur des niveaux de formation faibles et un jeune sur deux est accueilli dans une entreprise de moins de 20 salariés. Des résultats qui correspondent aux objectifs des partenaires sociaux, visant à « orienter une partie de la collecte des fonds de la formation professionnelle vers les salariés les moins formés dans les PME et les TPE ». Le gouvernement compte, avec les contrats d’apprentissage, sur ces contrats pour relancer l’emploi des jeunes. Jusqu’en 2010, ils bénéficiaient d’aides spécifiques, sous forme d’incitations financières pour les entreprises. Des primes qui ne seront pas reconduites, le gouvernent ayant décidé de développer l’alternance autrement : à travers le relèvement de 3 à 4% du quota des jeunes en formation en alternance imposé aux entreprises de plus de 250 salariés et via un système de bonus-malus. L’étude précise que les périodes de professionnalisation sont quant à elles en progression : de 258.478 en 2005 à 420.491 en 2009. Ce dispositif vise à favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en CDI ou bénéficiant d’un contrat unique d’insertion (CUI) à durée déterminée ou indéterminée, par des actions de formation alternant des enseignements théoriques et pratiques.

Source : http://www.lepost.fr/article/2011/03/22/2442657_viadeo-et-l-afpa-se-mobilisent-pour-l-emploi.html

Advertisements

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :