Vaincre l’illettrisme pour sécuriser les parcours professionnels


La ministre de la Formation professionnelle, Mme Morano, veut faire reculer le fléau de l’ilVaincre l'illettrisme pour sécuriser les parcours professionnelslettrisme dans les entreprises et attribue une enveloppe de 54 millions d’euros au titre de la formation professionnelle pour engager des actions

3 millions de personnes concernées par l’illettrisme

Cette prise de conscience et cet engagement en direction des quelque trois millions de personnes en situation d’illettrisme, et plus particulièrement des deux tiers d’entre elles qui sont actuellement sur le marché du travail, constituent la première étape d’une politique globale et ambitieuse.

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a dressé un constat alarmant.  Chaque année de nouveaux jeunes arrivent sur le marché du travail sans maîtriser les savoir de base. Les actions de remédiation sont trop peu nombreuses pour empêcher l’aggravation du problème.

50% ont un travail

Même si plus de la moitié des personnes en situation d’illettrisme ont  un emploi,l’illettrisme constitue à l’évidence un obstacle pour accéder à l’emploi et s’y maintenir. C’est aussi un frein à la compétitivité de notre économie et à sa capacité à s’adapter à la concurrence mondiale toujours plus forte.

Le Conseil souhaite une véritable politique nationale de lutte contre l’illettrisme qui mobilise tous les acteurs susceptibles d’intervenir, avec des moyens en conséquence, afin de détecter toutes les personnes concernées et d’augmenter significativement le nombre des formations réalisées.

Cinq axes de lutte

Le COE s’est attaché à formuler un ensemble de propositions pour construire et mettre en œuvre cette politique nationale. Ces mesures s’articulent autour de cinq grands axes :

– Faire de la lutte contre l’illettrisme une grande cause nationale et organiser la mobilisation
– Mieux lutter contre les situations d’illettrisme dans la phase qui précède l’insertion professionnelle
– Se donner les moyens d’une détection systématique des situations d’illettrisme dès l’inscription des demandeurs d’emploi à Pôle emploi et faire en sorte que cette détection débouche systématiquement sur une formation aux compétences fondamentales.
– Améliorer la lutte contre l’illettrisme dans l’entreprise, dans des conditions non stigmatisantes.
– S’assurer de la qualité des formations.

source : http://portail-formation-ouest.fr/actualite-de-la-formation/vaincre-lillettrisme-pour-securiser-les-parcours-professionnels-04022011-04

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s