Quand Veolia stimule les neurones de ses salariés


CLAUDE BARJONET, Les Echos – 21/12/10 | 

Learning Club, qui s\'adresse au grand public comme au personnel d\'entreprises, propose d\'améliorer de façon ludique ses performances en matière de concentration et de mémorisation.

Le 10 décembre dernier à Nanterre, au siège de Veolia Propreté. Onze salariés volontaires profitent de l’heure du déjeuner pour participer à une séance de formation un peu particulière. Parmi les exercices proposés ce jour-là, l’animateur raconte à son auditoire l’histoire de… Miss France. Ses auditeurs, amusés, apprennent ainsi une foule de détails sur ce concours de beauté, depuis sa création en 1920 par le journaliste Maurice de Waleffe jusqu’à la toute récente guerre entre la Miss France de la société Endemol et la Miss Nationale parrainée par Geneviève de Fontenay, en passant par l’élection d’Yvette Labrousse en 1930 qui lui permit ensuite de faire un mariage princier en convolant avec Aga Khan III. On est loin, bien loin, de la gestion des déchets…

Court terme et long terme

Puis l’animateur fait défiler quelques instants un texte sur l’écran, reprenant les informations données oralement, mais avec 15 éléments écrits en rouge dont il faudra ensuite retranscrire par écrit le plus grand nombre possible. Suit un questionnaire à choix multiples permettant à chacun de vérifier ses connaissances toutes neuves.
On passe alors à d’autres exercices cognitifs n’ayant cette fois plus rien à voir avec Miss France (mémorisations à court terme de mots, de chiffres, d’un dessin…), avant de terminer par une séquence de mémorisation à long terme avec un apprentissage de texte ; en l’occurrence, ce jour-là, le poème « Le Cancre » de Jacques Prévert. L’heure a passé très vite et, au moment de quitter le cours, tout le monde est détendu.

Avant de proposer aux entreprises ses services pour « apprendre à apprendre », l’organisme de formation Learning Club s’est d’abord adressé aux particuliers. Son fondateur, Jérôme Dutrieux, ancien directeur de la communication d’Aéroports de Paris, a développé sa méthode en partenariat avec le neurologue Jérôme Blin. Il a dans un premier temps ouvert à Versailles un espace de loisirs défini comme étant « la première salle de sport pour vos neurones ».

Améliorer la confiance en soi

Sa clientèle ? Le grand public, essentiellement féminin, âgé en moyenne de cinquante à soixante ans (le doyen en a quatre-vingt treize) et désireux d’améliorer, en y prenant plaisir, ses performances en matière de mémorisation ou de concentration.

Coup de chance pour Jérôme Dutrieux, parmi ses premiers clients figurait Pascal Decary, le directeur des ressources humaines de Veolia Propreté. Après avoir été personnellement convaincu de l’intérêt de cette gymnastique cérébrale, ce dernier a alors accepté Learning Club au sein de l’entreprise, dans le cadre d’une offre adaptée à ses besoins. Le but n’est pas seulement de stimuler les fonctions cognitives, mais aussi de prévenir le stress, et donc de renforcer la confiance en soi, ce qui améliore la prise de décision.

Après avoir décroché ce premier client professionnel, Jérôme Dutrieux prospecte d’autres grands comptes, sans se détourner du grand public, pour qui il a développé une méthode d’entraînement de la mémoire sur Internet.

CLAUDE BARJONET, Les Echos

Advertisements

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :