L’Adapah forme ses salariés Comment ménager son dos !


Publié le samedi 27 novembre 2010 à 11H00

Une semaine de formation pour apprendre les bons gestes.

Une semaine de formation pour apprendre les bons gestes.

Durant 5 jours, 12 salariées de l’Adapah ont suivi une formation spécifique afin de limiter le risque de troubles musculo-squelettiques. Les bonnes positions sont à privilégier.
Intervenantes au domicile de personnes âgées et/ou handicapées, ces employées qui assurent le maintien à domicile sont amenées à solliciter leur dos pour diverses tâches ménagères ou d’aide à la personne.
Si les contraintes physiques sont importantes, il convient d’adopter les postures adéquates afin de préserver son capital santé. Soucieux d’apporter une qualification importante à ses salariés et d’optimiser l’aide apportée aux bénéficiaires, l’association mène une politique volontariste basée sur la formation.
Ainsi l’an passé, l’association qui emploie quelque 800 personnes a dispensé pas moins de 5.400 heures de formation. En 2010, dans le domaine de l’ergonomie, ce sont 1.400 heures qui furent proposées pour les aides à domicile.
Sollicitant leur dos au quotidien, l’aide à domicile risque de rencontrer des difficultés si les mouvements répétitifs ne sont pas correctement effectués. La formation ergonomie proposée par Guy Frérotte répond à ces exigences. Durant la session, les stagiaires ont utilisé divers matériels médicaux tels que lève-malade, lit médicalisé, fauteuil roulant, déambulateur,… afin d’être prêts à faire face aux situations qu’elles sont susceptibles de rencontrer au domicile des personnes aidées. « Il est important de bien savoir utiliser le matériel. C’est un acte professionnel », notait l’une des stagiaires.
Relever une personne qui chute, l’installer dans son lit ou son fauteuil sans difficulté majeure relève également du respect à ces personnes. Les stagiaires ont pu apprendre les bons gestes, les bonnes postures.
Les salariés ont eu la possibilité de mettre directement en application leur formation. A tour de rôle, elles ont tenu le rôle de l’aide à domicile ou de la personne aidée. « Ainsi, elles peuvent mieux se rendre compte de leur ressenti et ainsi mieux s’adapter à la situation », insiste les responsables de l’association.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s