Ipad : gadget ou outil pédagogique révolutionnaire ?


Depuis 2 mois, cette fameuse ardoise magique présentée par Steve Jobs ne cesse de nous surprendre. Certains la trouvent inutile, d’autres indispensable. Ce qui est sûr c’est que les plus de 3 millions d’Ipad vendus en 80 jours rendent leurs utilisateurs heureux !

L’Ipad est beau, léger, performant mais il permet surtout de découvrir chaque jour de nouveaux usages ou il accélère le déploiement d’autres (livre numérique par exemple).

Le monde éducatif semble saisir cet outil pour l’exploiter de façon pédagogique. Je vous propose un petit panorama des initiatives encore très jeunes.

L’Ipad se connecte aux universités virtuelles de Itunes U

Avec une moyenne de 250 000 téléchargements par semaine, Itunes U vient d’atteindre 20 millions de téléchargement. Ce qui permet à son vice-président Martin Brean de dire « Je suis ravi de la popularité de l’Open University sur Itunes U. Notre succès repose sur la mise à disposition de contenus originaux, créés spécialement pour Itunes U, liés au cours les plus appréciés des universités. Les étudiants ont la possibilité d’enrichir leurs études, tandis que les autodidactes du monde entier peuvent bénéficier gratuitement de contenus de grande qualité. ».

L’open University n’est pas la seule université présente sur Itunes U, Paris Descartes met également à disposition ses contenus. Itunes U permet de distribuer des ressources pédagogiques très variées (documents, vidéos, audio) de façon publique ou restreinte (réservés aux abonnés).

L’Ipad permet la lecture des livres numériques

Amazon avec son Kindle et Sony avec le Reader tentent de faire changer les pratiques des lecteurs du monde entier, mais Apple vient de prendre 12 à 15% du marché devant Sony et juste après Amazon. Le standard de l’iBooks Store risque de s’imposer comme la plateforme de référence. Les grands éditeurs se bousculent pour positionner leurs titres dans le magasin d’Apple.

Le projet Gutenberg met à disposition plus de 30 000 ouvrages gratuitement.

Même les plus grands amateurs de livres papiers se laissent séduire par cet outil qui pour les plus jeunes permet de lire en musique (mon fils a réussi à mixer l’Iliade et les Black Eyed Peas !)

L’Ipad permet d’accéder à des modules elearning

Les jeux de simulation sont nombreux sur l’Ipad, ils sont pour l’instant réservés aux loisirs mais nous pouvons facilement imaginer l’arrivée prochaine de jeux type serious game.

Ce qui est déjà une réalité c’est l’accès à des modules elearning (plus de 100 modules sont disponibles) sur des sujets tels que management, vente, informatique, médecine.

Vous pouvez visiter le Ipad Learning Lab de Elliot Masie.

L’Ipad permet de prendre des notes pendant une formation

Une nouvelle application « Course Notes » vient de paraitre, elle permet de prendre des notes avec l’aide du clavier ou à main levée puis d’organiser ces notes par sujet.

Ces informations sont ensuite partagées avec les autres soit par email soit en peer-to-peer avec d’autres utilisateurs.

L’Ipad permet d’assister à des visioformations (classes virtuelles)

Webex, acteur de la visio, a développé une apps pour l’Ipad. Vous pouvez vous connecter à une web conference et recevoir le flux audio et vidéo directement sur votre tablette numérique.

L’Ipad permet la synthèse totale de toutes les ressources pédagogiques

Il est encore difficile de lister tous les usages de l’Ipad au risque d’être restrictif, ce n’est pas juste un lecteur numérique, pas seulement un lecteur vidéo, pas uniquement une console de jeux … « C’est, en un même objet, la conjugaison possible de tout ce qui fait le quotidien d’un chercheur, d’un professeur ou d’un étudiant : son bureau, ses journaux, son agenda, sa bibliothèque personnelle, sa salle de cours avec les applications des cours en ligne, l’accès aux vidéos et aux données statistiques, ses courriels et ses réseaux sociaux. », explique Richard Descoings, Directeur de Sciences Po sur son blog.

Au final, l’Ipad sera source d’innovation pédagogique

L’Ecole de Management de Grenoble a prévu de fournir 50 ipad au corps professoral et aux étudiants à la rentrée 2010 afin d’expérimenter les futurs usages pédagogiques.

« L’iPad nous semble tout à fait adapté à notre pédagogie mêlant expérimentations pédagogiques et technologies éducatives. Grâce à notre expérience, à nos étudiants et à nos professeurs, nous allons pouvoir imaginer ou réinventer nos propres usages : nouvelles applications au service de la vie de l’étudiant à l’Ecole, consultation plus intuitive des livres numériques, accès plus confortable aux supports de cours, nouvelles pédagogies à distance, publications des ouvrages de nos enseignants sur le e-book store, etc. », explique Béatrice Nerson, directrice adjointe de l’ESC Grenoble.

Alors l’Ipad n’est certainement pas un gadget tant il est riche d’usages, de là à en faire un outil révolutionnaire, seule notre créativité pour en tirer le maximum nous permettra d’aller dans ce sens.

Rédigé par Laurent Reich à 09:00 dans Apprendre, FOAD-TIC, Former, Pédagogie

Advertisements

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :