Un nouveau site Internet dédié aux métiers de l’audiovisuel


La Fédération nationale des indépendants de l’électricité et de l’électronique (FEDELEC), la Fédération nationale des syndicats du

commerce électronique radiotélévision et de l’équipement ménager (FENACEREM) et les syndicats de salariés (FEC CGT FO, FS CFDT, FNECS CFE CGC, FS CFTC et FNPCDS CGT) du secteur, en partenariat avec AGEFOS PME, ont décidé de communiquer davantage sur les métiers et les formations à travers la réalisation d’un site Internet :

www.metiers-electromenager-multimedia.fr.

Un manque de visibilité

- Les commerces et services de l’audiovisuel, de l’électronique et de l’équipement ménager restent aujourd’hui un secteur d’activité peu connu. Pourtant, il compte pas moins de 79 métiers différents, balayant un large spectre d’activités, de la vente jusqu’à l’installation de réseaux, en passant par la maintenance, le marketing, les ressources humaines et beaucoup d’autres.
Pour remédier à ce manque de visibilité, l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications (OPMQ) de la branche s’est doté d’un site Internet conçu comme un espace d’informations pratiques, destiné aux salariés et aux entreprises de la branche, mais aussi aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux salariés d’autres branches qui s’intéressent au secteur.
Par ailleurs, pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin dans leur découverte du monde de l’électroménager et du multimédia, une rubrique spécifique permet de suivre les travaux menés par l’OPMQ sur l’avenir et les grands enjeux du secteur.

Renouveler 30 % de la profession

- Près de 12 000 entreprises, employant 85 000 salariés, sont spécialisées dans les domaines de l’électrodomestique et du multimédia (grandes surfaces spécialisées, enseignes du commerce associé, indépendants) pour un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards d’euros.
Dans les cinq ans à venir, plus de 30 % des effectifs de la profession devront être remplacé pour combler les départs en retraite, démissions, licenciements…
Les entreprises de la branche évoluent dans un environnement soumis aux évolutions technologiques et environnementales (pénétration de l’électronique dans les objets, réseaux, domotique, électronique embarquée dans les produits nomades…) c’est pourquoi elles doivent veiller au développement des compétences de leurs équipes, en particulier grâce aux dispositifs de formation existants.

-Source : formaguide

Advertisements

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :