La mort annoncée des réseaux sociaux


Loin de prédire la disparition des réseaux sociaux, l’article explique que “les réseaux sociaux sont la clé de voute de l’ensemble” et ils “sont les fondations de ce web 2.0“. Mais, d’après Eric, l’engouement pour ces réseaux est lui mort, il laisse place à la “présence”. A la lecture du billet, voici un premier commentaire :

La mort annoncée des réseaux sociauxOn peut changer de terme aussi souvent que l’on veut, on ne clôturera pas le débat concernant les interactions qui existent entre les hommes à travers le web.

Quel que soit le terme que l’on retiendra, on n’a pas fini de parler de se phénomène !! En parler et l’explorer surtout :)

Présence, Identité Numérique, Personal Branding, Real vs Virtual … J’avoue ressentir une certaine lassitude à changer de vocabulaire tout les ans ALORS que les idées ne changent pas aussi vite, que les nouveautés sont de moins en moins innovantes.

Mais bon, ne polémiquons pas … parlons de Présence si tu le veux :)

Quoi que … pourquoi ne pas aller plus loin ? Que diriez vous de dépasser sans attendre le stade de la présence … et aller jusqu’à exister ?

Exister, c’est autre chose qu’être « juste présent », cela implique que l’on a une véritable influence sur ce qu’il se passe, que l’on laissera notre empreinte, que l’on est actif. Et oui, la majorité des internautes contribuent, ils ne se contentent pas d’être présent mais créé eux même une partie de leur présent. Exister sur le web, ça c’est une attitude 2.0 !!

La présence est morte, vive l’existence !

Force est de constater qu’”être visible sur le web” est un slogan qui lui est toujours vivant ! Certes aujourd’hui, beaucoup plus de monde semble avoir intérêt à exister sur le web. Internet est devenu un véritable réseau d’échange, de découverte et de partage. On s’y rend pour de multiples raisons mais il suffit d’y avoir accès pour ne plus hésiter à le visiter !

Devenu contributeur, l’internaute commente ce qu’il voit, relai les contenus qu’il apprécie et s’exprime. Comme dans la vie réelle, l’internaute est plus ou moins connu, il a une réputation, un cercle d’amis proches, des connaissances etc.

Lorsqu’il rencontre une discussion intéressante, il cherche à y participer, que ce soit pour le plaisir, pour l’envie de partager ou simplement pour exister. Et pour finir la comparaison sur une touche d’humour : comme dans la vie réelle, il évite même certains quartiers, certains sites … où il a laissé des traces de sa jeunesse tumultueuse. Et oui sur le web aussi il y a des règles à respecter, et on connait bien des cas où les utilisateurs peinent à les apprendre !

La proximité géographique permet parfois à des internautes de se rencontrer dans la vie réelle. Les réseaux sociaux et le micro blogging sont en effet tout 2 réputés pour déclencher des interactions dans la vie réelle ! Nombreux sont les réseaux sociaux qui se sont donner pour vocation “d’organiser” votre vie réelle :)  Ainsi, la proximité permet parfois à “l’existence sur le web” de rejoindre “l’existence dans la vie réelle”.

Un dernier passage du billet “Les réseaux sociaux sont morts, vive la présence ;-) ” mérite que l’on s’y attarde :

L’arrivée du Web Temps Réel (je vous rappelle l’existence de WebOff pour « comprendre le Web Temps Réel) à certainement modifier cette vision. Les outils de collaboration sont de jours en jours plus nombreux mais Twitter déjà transforme la donne… L’interactivité en temps réel existe désormais… et les évolutions qu’apporte des outils du type de Google Wave qui permettent travail synchrone et asynchrone dans un même document devrait modifier complétement nos environnement de travail !

Il est vrai que Google Wave combine contenu synchrone et asynchrone et qu’il permet ainsi à un plus grand nombre d’utilisateurs d’accéder aux avantages des 2. Cela suffira-t-il à faire évoluer les comportements des utilisateurs et à changer nos méthodes de travail ? Ceux qui y sont vraiment prêts n’ont heureusement pas attendus cette vague pour s’y mettre ! Mais cela permettra cependant de démocratiser encore plus les outils qui composent aujourd’hui le Web 2.0.

Source : http://ocarbone.free.fr/blog/?p=389

Publicités

  1. #1 par Trackback: La présence est morte, vive l’existence ! le 4 mars 2010 - 10:42

    […] Devenu contributeur, l’internaute commente ce qu’il voit, relai les contenus qu’il apprécie et s’exprime. Comme dans la vie réelle, l’internaute est plus ou moins connu, il a une réputation, un cercle d’amis proches, des connaissances […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :